Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Mapathon : la cartographie au service des réfugiés d’Ethiopie

vendredi 5 avril 2019 –

51 étudiants et professeurs lasalliens se sont donné rendez-vous ce jeudi 4 avril au soir pour une opération commando… cartographique. Trois heures durant, ils ont participé à un mapathon « The Missing Maps » à l’initiative de Pierre Saulet, ingénieur d’études en SIG à UniLaSalle.

De nombreuses régions du monde n’apparaissent encore sur aucune carte. C’est souvent dans ces régions que vivent les communautés les plus vulnérables aux catastrophes naturelles, aux crises sanitaires, aux conflits et à la pauvreté.

Pour ce 1er Mapathon à UniLaSalle, les 51 participants ont identifié et cartographié les bâtiments et voies de circulation d’un camp de réfugiés en Ethiopie via OpenStreetMap, le logiciel libre de cartographie. Ce projet aidera le HCR, Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, dans l’exercice de ses missions.

 

UniLaSalle est l’un des 17 établissements dans le monde à organiser un Mapathon. Les 16 autres Mapathons se déroulent ce vendredi 5 avril dans le cadre de la Nuit de la Géographie.

 

Le projet Missing Maps

Le projet « Missing Maps » a pour objectif de cartographier ces parties du monde encore invisibles sur les cartes afin d’aider les acteurs de la solidarité internationale à intervenir plus efficacement en cas de crise.

Missing Maps est un projet international de cartographie solidaire et collaborative fondé par Médecins sans frontières, les Croix-Rouge américaine et britanniques et l’ONG spécialisée Humanitarian OpenStreetMap Team. En France, ce projet est porté par l’ONG CartONG, spécialisée dans les nouvelles technologies de l’information géographique.

 

photo de header : Davide Rizzo