Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Philippe Choquet prend les rênes de la FESIC

vendredi 6 octobre 2017

Élu le 5 juillet 2017 par le conseil d’administration de la Fédération des établissements d’enseignement supérieur, Philippe Choquet, directeur général d’UniLaSalle, a officiellement pris, le 1er octobre dernier, la présidence de la Fédération.

Il succède à Jean-Philippe Ammeux, directeur de l’IESEG, qui assurait la présidence de la FESIC depuis 2010 et qui devient vice-président de la Fédération.

A l’occasion de sa prise de fonction Philippe Choquet a présenté ses priorités : promouvoir le modèle éducatif FESIC et EESPIG qui place l’élève au centre de son action, défendre l’avenir des établissements par l’obtention de moyens justes et constants et renforcer le soutien de la FESIC auprès de ses écoles membres.

 

061017_Philippe_Choquet
photo : Anne-Lise et ses images

La FESIC doit continuer à affirmer sa vision engagée et innovante pour l’enseignement supérieur

Philippe Choquet

président de la FESIC

 

Les priorités du nouveau président de la FESIC sont claires : « Nous devons continuer à promouvoir le label EESPIG et le modèle éducatif FESIC qui place l’élève au centre de son action. Nous sommes convaincus de la pertinence et de l’efficacité de notre modèle pour accompagner les jeunes et apporter une réponse aux nombreux défis de l’enseignement supérieur français.
La FESIC s’attachera à défendre l’avenir de ses établissements par l’obtention de moyens justes et constants ainsi qu’à renforcer son soutien auprès de ses écoles membres, en jouant pleinement son rôle de plateforme d’échanges et d’innovations au service des étudiants, a déclaré Philippe Choquet.

Revenant sur la séquence électorale, le nouveau Président de la FESIC a ajouté : « Je tiens tout particulièrement à saluer l’action de mon prédécesseur. La campagne électorale a été l’occasion pour la FESIC de porter des propositions innovantes et concrètes qui ont trouvé un écho favorable. Il nous faut désormais transformer l’essai en lançant une phase d’expérimentation de notre proposition de PARC à la française dans nos établissements EESPIG ».

Très attentif aux débats actuels sur l’enseignement, Philippe Choquet déclare : « Dans le contexte actuel de nouvelle donne politique, française et internationale, et compte tenu des défis majeurs à relever pour l’avenir de l’enseignement supérieur, la FESIC doit continuer à affirmer sa vision engagée et innovante de l’enseignement supérieur, au service des jeunes et de la société ».

A propos de la FESIC

La FESIC (Fédération des établissements d’enseignement supérieur d’intérêt collectif), structure de référence pour l’enseignement supérieur privé non lucratif, réunit 43.000 étudiants, dans 25 établissements et 59 campus, en France et à l’étranger.

 

La FESIC se donne pour mission de préparer les étudiants à une insertion professionnelle réussie, en forgeant leurs capacités d’autonomie et de décision, grâce à une pédagogie pionnière qui mixe connaissances académiques, savoir-faire métiers et accomplissement personnel. Ses établissements sont labellisés EESPIG (établissements d’enseignement supérieur privés d’intérêt général) par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.