Contexte

Les sols constituent une ressource et un patrimoine naturel essentiel, à l’interface entre la biosphère, l’hydrosphère et l’atmosphère. Ces écosystèmes complexes remplissent des fonctions systémiques de production (alimentation bois…), environnementales (recyclage des éléments naturels ou apportés), écologique (milieu de vie d’un très grand nombre d’organismes vivants très diversifiés) ou socio-économiques (support des activités et infrastructures humaines). 

Malgré leur importance, les sols sont encore mal connus du point de vue de leur fonctionnement, mais aussi de leur variabilité spatiale. La diversité des sols, et la façon dont ils s’organisent ont été appréhendées grâce au volet cartographique RRP (Référentiel Régional Pédologique) du programme IGCS (Inventaire Gestion et Conservation des Sols).

Dans un contexte régional, le Référentiel Régional Pédologique (RRP) de Hauts-de-France a été construit en collaboration avec plusieurs partenaires régionaux (UniLaSalle, ISA, Chambre d’Agriculture de la Somme). La résultante de ce travail rassemble des représentations cartographiques caractérisant l’organisation spatiale des grands types des sols et une base de données sémantique qui permet de faire le lien entre les entités cartographiques et les variables pédologiques. Cependant, la complexité de cette base données limite l’accessibilité de ces données notamment pour les utilisateurs non pédologues. 

C’est dans ce contexte que se situent les objectifs du programme TypTerres qui vise d’une part, la simplification de l’information pédologique contenue dans le RRP en regroupant les unités typologiques des sols en des unités TypTerres (UTT) plus opérationnelles et d’autre part à exprimer les informations pédologiques au formats requis par les outils d’aide à la décision et les outils de gestion agri-environnementale.

Ainsi, TypTerres, au travers de la valorisation des Référentiels Régionaux Pédologiques (RRP) doit permettre d'établir des typologies de sols partagées par tous (organismes de développement, organismes économiques, chambres d'agriculture, instituts techniques, laboratoires …) sur l'ensemble du territoire régional voire national. 

Missions du stagiaire

Dans ce contexte, se situent les missions de ce stage qui s’articulent comme suit : 

  • En se basant sur les guides méthodologiques comme Laroche B. et al. (2020), TYPTERRES : Vers une typologie agronomique partagée, EGS, 27, 241-255 et des ressources internes, le stagiaire aura pour missions de simplifier l’information pédologique contenue dans le RRP de l’Aisne et l’Oise pour créer des UTT plus opérationnelles et facilement appréhendables par les utilisateurs non pédologues. (Ce travail a été déjà initié, notamment pour le RRP de l’Oise 60).
  • Valider les unités TypTerres (UTT) définies en sollicitant des experts régionaux (pédologues de la Chambre d’Agriculture de l’Oise et de l’Aisne) et la mise en commun des données avec les partenaires régionaux afin de traiter les UTT communes.
  • Estimer et prédire les variables pédologiques (teneur en carbone organique, les variables texturales, la capacité d’échange cationique et le pH) sur les horizons des UTT crées tout en respectant l’occurrence des processus pédologiques (guide méthodologique à suivre).
  • Utiliser un sous ensemble des UTT crées pour alimenter un Outil d’Aide à la Décision (OAD) et/ou développer des indicateurs pertinents pour appréhender les services écosystémiques rendus par les sols dans un territoire pilote : les fermes du Bois d’UniLaSalle, Beauvais. L’idée principale est de tester la pertinence des UTT pour répondre à des questions de gestion agro-environnementale.

Profil recherché et compétences requises

Étudiant en master 2 (Bac+5) dans le domaine de l’environnement – spécialités souhaités : sciences du sol.

  • Bonnes connaissances en pédologie 
  • Maitrise des statistiques appliquées et du logiciel R 
  • Maitrise des outils cartographiques SIG (ArcGis – Qgis)
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse, capacités d’adaptation, autonomie
  • Dynamisme et bon relationnel (travail d’équipe, contacts avec les différents partenaires)
  • Bon niveau d’anglais

Conditions du stage 

  • Structure d’accueil : équipe de recherche Interact, UniLaSalle, Beauvais.
  • Indemnités de stage : gratification mensuelle réglementaire (15% du plafond horaire de la sécurité sociale).
  • Logement assuré sur le campus d'UniLaSalle, à Beauvais (60)
  • Période de stage février– juillet 2021 
  • Encadrement : Yosra Ellili + comité de pilotage multidisciplinaire. 

Les candidats sont invités à adresser une lettre de motivation et un CV aux encadrantes du stage avant le 30 janvier 2021 par mail à yosra.ellili@unilasalle.fr