Les unités de recherche d’UniLaSalle s’appuient sur des installations scientifiques et techniques de haut niveau pour répondre aux défis R&D qui leur sont posés.

L’école héberge, sur ses différents campus, des plateformes de recherche orientées sur des technologies de pointe tournées vers le développement durable. 

Les plateformes scientifiques et technologiques sont structurées et mises au service des différents programmes de recherche en respect des axes stratégiques définis par UniLaSalle.  

  • AgroRTech : une nouvelle structure dédiée à la valorisation des agroressources et co-produits en matériaux biosourcés ; 
  • Hydrogéologie : une plateforme dédiée à la compréhension des systèmes hydrographiques de surface, des eaux souterraines et des sols ; 
  • LaSalle O3 : une plateforme dédiée aux applications de l’ozone dans les domaines de l’agro-industrie, de l’agroalimentaire, de l’environnement et de la chimie du végétal ; 
  • Normand Serre : une plateforme dédiée à la production et à la valorisation du végétal qui fédère en Normandie les acteurs des sciences végétales et agronomiques. 

Les autres plateaux techniques

Cette plateforme permet de mesurer l’état biologique des sols, la richesse de sa biodiversité et la dynamique de son activité fonctionnelle par des mesures de microbiologie , identification et dénombrement par microscopie à épifluorescence, cytométrie, biologie moléculaire, empreintes fonctionnelles Biolog©, empreintes génétiques (séquenceur , enzymologies & spectrophométrie)

  • évaluation et validation des innovations agricoles,
  • 60 ha de sols agricoles exclusivement destinés aux expérimentations plein champ (micro- et méso parcelles comme parcelles « producteur »),
  • surface agricole disponible d’environ 350 ha réparties sur 2 fermes,
  • expérimentation en conditions contrôlées et milieu confiné possibles.
  • robot d’extraction automatisée pour le matériel génétique (QIACUBE),
  • robot de préparation automatisée des échantillons (QIAGILITY),
  • 2 PCR quantitatives en temps réel (AB 7300 et ROTORGENE),
  • 1 séquenceur (AB 3100),
  • 1 bio analyseur (AGILENT 2100).
  • études épidémiologiques,
  • caractérisation de populations de champignons phytopathogènes (biodiversité, marqueurs génétiques, pouvoir pathogène),
  • lutte contre les maladies des plantes (efficacité fongicide notamment),
  • étude de(s) résistance(s) et tolérance(s) variétale.
  • analyses biochimiques des matrices alimentaires et devenir des marqueurs biochimiques (vitamines, produits de Maillard, macronutriments …) au cours des procédés agro-industriels et/ou agro-alimentaires,
  • caractérisations physico-chimiques de matières premières végétales pour l’évaluation de leurs aptitudes technologiques (distribution moléculaire des polymères polysaccharidiques et ou protéiques …),
  • développement d’outils d’aide à sélection végétale pour les étapes de phénotypage (screening haut débit de sous-unités protéiques …).

Cette plateforme permet d’estimer les qualités structurale et agronomique des sols au travers d’analyses biophysicochimiques, granulométriques, par méthodes séparatives (MARSX,…TOC, CPG,HPLC,…), par thermogravimétrie ou spectrométrie infrarouge.

  • études des réactions d’oxydation,
  • études thématiques de désinfection, de stérilisation, de pasteurisation, de dépollution,
  • études cinétiques de cuisson,
  • études cinétiques de séchage.
  • détermination de l’indice standard de « cristallinité » de l’illite (diagenèse et métamorphisme de basse température),
  • étude minéralogique appliquée aux sables utilisés en fonderie,
  • étude minéralogique de profils d’altération,
  • étude du tassement différentiel des sols terrestres et marins (mécanique des sols),
  • analyses microfaciologiques pétrolières,
  • études géophysiques et hydrogéologiques.
  • détection,
  • quantification et identification de microorganismes,
  • étude des facteurs de virulence,
  • méthodes de production,
  • cinétique et suivi de biomasse,
  • étude de la qualité sanitaire des aliments,
  • étude de la décontamination des produits alimentaires,
  • études des souches microbiologiques d’altération,
  • études des procédés de fermentation.
  • recherche et innovation dans les techniques de préparation et de transformation des produits,
  • recherche et innovation pour les équipements électroménagers,
  • préparation de plats et tests organoleptiques dans le cadre d’études cliniques nutritionnelles,
  • recherche translationnelle sur le comportement alimentaire chez la personne malade ou bien portante.