Mardi 08 novembre 2022

Adèle Le Badezet, membre de l’association COP Trotter (association qui organise des débats, des événements de sensibilisation écologique et d’assurer une veille sur l’actualité environnementale) fait partie d’une génération préoccupée par le changement climatique. Convaincue que la jeunesse doit être entendue, elle est présente à la COP 27, pour représenter sa génération face aux instances politiques décisionnaires de leurs avenirs.

Chaque année, et ce, depuis plusieurs années, les étudiants d'UniLaSalle participent à la COP, avec pour objectif de représenter la jeune génération, mais aussi de comprendre la complexité des négociations politiques, notamment dans un événement de cette envergure.

Un rendez-vous incontournable pour la jeune génération 

Chaque année, et ce, depuis plusieurs années, les étudiants d’UniLaSalle participent à la COP, avec pour objectif de représenter la jeune génération, mais aussi de comprendre la complexité des négociations politiques, notamment dans un événement de cette envergure.

« Sur place, les activistes du monde entier se rassemblent pour interpeller ceux qui décident pour notre avenir. Le sentiment de faire partie de cette mobilisation redonne de l’espoir et beaucoup de force. »
Manon Combe, Etudiante présente à la COP 26 à Glasgow.
Adèle Le Badezet, Etudiante participant à la COP 27 à Charm-el-Sheikh.

 

Adèle sera accompagnée par Thomas Viveret, chargé de mission Transformation écologique et sociétale à UniLaSalle Beauvais.
C'est important pour les étudiants, comme pour les salariés, de comprendre les choses qui se passent durant une COP, d'assurer le passage de relais des informations.

 

« Face à l’urgence climatique, la COP s’inscrit comme l’une des instances principales, il est donc important pour UniLaSalle, un institut polytechnique comme le nôtre d’être présent, alors que nous venons de lancer notre stratégie pour une transformation écologique et sociétale Uni4change.»

Thomas Viveret, Chargé de mission transformation écologique et sociétale UniLaSalle Beauvais.

 

Porter un plaidoyer " financement pertes et préjudices " et " adaptation "

Adèle et Thomas ont souhaité porter ce sujet au cœur de la participation à la COP 27, à la fois parce que c’est une thématique qui les touche, et aussi parce que c’est un sujet important, d’autant que la COP 27 a lieu en Egypte. Les conséquences sont graves et réelles, c’est pourquoi Adèle va suivre de près ce sujet pendant les négociations.

L'expérience de la COP

En parallèle, Adèle souhaite découvrir l’envers de la COP, consciente des difficultés de réunir l’ensemble des parties prenantes, elle se sent privilégiée, elle souhaite donc sur place :

  • Interpeller des parties prenantes,
  • Comprendre les conférences et pouvoir les traduire à son retour aux étudiants et aux salariés.
  • Réaliser 2/3 interviews pour se confronter à d’autres visions…

En décembre prochain, Adèle tiendra une conférence auprès des étudiants d’UniLaSalle, l’occasion de livrer le ressentit de son expérience et faire un état des lieux de sa participation.

Katia Piederrière
Chargée de communication
07 64 82 76

L'actualité du moment

30/11/2022

Les nouvelles technologies du numérique au service de l'industrie du futur

#Formations
En savoir plus
SERD Groupe_UniLaSalle
30/11/2022

La semaine européenne de réduction des déchets à UniLaSalle

En savoir plus
Champ d'Avoine
29/11/2022

Un nouveau guide de gestion des Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE) désormais disponible pour les agriculteurs des Hauts-de-France

#Entreprise
En savoir plus