L'internationalisation est un processus multidimensionnel dont l'objectif est de contribuer à l'avancement mondial d'UniLaSalle. Les trois groupes cibles sont les étudiants, les employés et l'institution.

 

L'internationalisation doit permettre aux étudiants de recevoir une formation spécifique au contexte international global, un enrichissement leur profil de compétences (y compris linguistiques) et un meilleur accès au marché du travail.

L'internationalisation doit permettre aux salariés de développer leurs compétences, de contribuer à l'amélioration des programmes de formation, des projets éducatifs, de la recherche et de générer l'innovation dans leur interaction avec le secteur économique.

Enfin, l'institution doit en bénéficier en termes d'excellence, de notoriété et de visibilité.

 

I) Mobilité

UniLaSalle a rendu obligatoire la mobilité sortante au semestre 5 et encourage une deuxième mobilité au niveau du master (5e année), si possible, sous forme de double diplôme ou de mobilité semestrielle et pour la thèse de master. Le nombre de départs effectifs d'étudiants pendant leur séjour d'études a été multiplié par 12 entre 2012/2013 (35) et 2019/2020 (439) grâce à des démarches volontaires et des fusions en 2016 et 2018. Une augmentation significative est prévue d'ici 2024 en termes de recherche de diplômes internationaux (atteignant 7% des diplômés en ingénierie) et d'étudiants sortants avec des doubles diplômes (10%) ainsi que le nombre d'étudiants ayant un premier emploi à l'étranger après leur diplôme (10%). Les moyens mis en œuvre seront notamment les classes préparatoires à l'étranger, la multiplication des accords de double diplôme et la professionnalisation du recrutement d'étudiants internationaux dans tous les programmes, y compris le programme i-SAFE (premier programme d'ingénierie en France en sciences de la vie entièrement enseigné en anglais).

En termes de mobilité entrante, UniLaSalle a réussi à augmenter le nombre de programmes et de cours enseignés en anglais au cours de la période 2014-2020 pour permettre une mobilité entrante d'un semestre. L'offre de cours en anglais devrait encore être enrichie au cours de la période 20121-2027 grâce à la finalisation d'une importante réforme académique actuellement en cours à UniLaSalle. Cette réforme permettra d'offrir davantage d'options d'un semestre complet en anglais, ce qui facilitera l'augmentation du nombre d'étudiants d'échange entrants. En plus des séjours d'un semestre, les programmes courts permettront de développer des partenariats avec des universités partenaires non européennes dans certains créneaux d'excellence.

Afin de pouvoir réaliser des mobilités entrantes et sortantes, UniLaSalle s'appuie sur un réseau de 224 partenaires. La majorité des partenaires se trouvent en Europe (56%), en Amérique du Nord (13%) et en Amérique latine (10%). Les autres partenaires viennent d'Afrique/Moyen-Orient (6 %), d'Asie du Nord/CEI (6 %) et d'Asie du Sud-Est/Océanie (9 %). UniLaSalle est fortement ancrée en Europe et souhaite développer cette orientation. UniLaSalle s'appuie également sur le réseau ICA (Association for European Life Science Universities, https://www.ica-ls.com/) et IALU (International Association of La Salle Universities, www.ialu.org).

UniLaSalle entend accroître la mobilité de ses employés dans les années à venir, y compris le personnel non enseignant, et la mobilité des enseignants-chercheurs entrants. Encore très modeste à l'heure actuelle, la mobilité des employés est de plus en plus adoptée par les employés d'UniLaSalle grâce à des activités de sensibilisation. Après un nombre stable de départs entre 2014/15 et 2018/19 (~6), une augmentation de plus de 100% était prévue pour 2019/2020 (15). La mobilité des employés promet une bonne progression sur la période 2021-2027, avec un objectif annuel de 30 entrées et 30 sorties d'ici 2027.

Un autre axe de l'internationalisation de la formation à UniLaSalle est le développement de la participation des étudiants à des concours internationaux, toutes spécialisations confondues, tels que les Imperial Barrel Awards. Cela permettra aux étudiants d'acquérir des compétences et contribuera à accroître la visibilité et la réputation d'UniLaSalle à l'étranger.

La situation de la pandémie COVID-19 a également montré que l'internationalisation se fera aussi par une offre accrue de formation en ligne (ou blended learning), un domaine qui est également à l'étude pour la rentrée 2021.

Le programme Erasmus+ fait partie intégrante de la stratégie d'internationalisation d'UniLaSalle car il permet d'activer des leviers importants. Au cours des 6 dernières années, le programme Erasmus+ a permis à UniLaSalle de financer un grand nombre de mobilités académiques, de stages et de mobilités de personnel. Grâce aux programmes de mobilité internationale des crédits, de partenariats stratégiques et Erasmus Mundus, la diversité géographique et sociale des étudiants internationaux entrants a été diversifiée, de nouveaux projets académiques et pédagogiques ont été mis en place et des programmes d'excellence ont été lancés (par exemple le master Erasmus Mundus emPLANT). UniLaSalle entend utiliser ces outils dans le cadre du programme 2021-2027 afin de continuer à mettre en place des projets structurants pour l'internationalisation d'UniLaSalle, comme le campus international de Rouen.

 

II) Structuration des projets

La création d'une équipe de gestionnaires de projets internationaux a permis à UniLaSalle d'accroître son expertise dans ce domaine. Cela permettra à UniLaSalle de continuer à mieux gérer les projets en cours et d'en acquérir de nouveaux. Les projets Erasmus+ tels que la mobilité internationale des crédits (ICM), les partenariats stratégiques (SP), les partenariats de recherche (KA) et les masters Erasmus Mundus (EM) sont considérés comme des projets structurant l'internationalisation à UniLaSalle.

En termes de GIC, il est prévu de maintenir une vitesse de croisière de 5-6 projets par an afin de développer la mobilité avec des partenaires stratégiques (recherche, recrutement, académique) et d'accroître la diversité géographique et sociale des étudiants entrants.

Un axe de développement important en 2021-2027 sera de mieux exploiter le potentiel des relations avec le monde économique.UniLaSalle entretient d'excellentes relations avec les entreprises de ses secteurs spécialisés par le biais de contrats d'apprentissage, de stages, de services et d'intervenants extérieurs.  Il s'agira désormais de créer et de transformer, éventuellement par le biais d'alliances de connaissances, des projets prometteurs pour UniLaSalle, en liaison avec ses plateformes et ses laboratoires (de fabrication), en alliances à trois spirales et de tirer profit de la collaboration internationale au niveau des relations avec les entreprises. En ce sens, UniLaSalle vise à utiliser le programme KA103 pour faciliter l'invitation d'acteurs internationaux du monde des affaires, ce qui n'est pas le cas actuellement malgré la présence de plus de 500 conférenciers issus des entreprises.

UniLaSalle souhaite maintenir et renforcer sa participation à des projets de type SP dans les domaines pertinents pour ses activités (académiques et non académiques) afin de créer des synergies avec les financements européens et d'approfondir les collaborations avec ses partenaires. L'objectif est que certains de ces partenariats incubent des matières internationales d'excellence qui pourraient être labellisées Erasmus Mundus.

UniLaSalle est profondément enracinée en Europe. C'est pourquoi l'initiative "Universités européennes" a permis de lancer une réflexion sur la manière dont UniLaSalle peut contribuer, à son niveau, à un espace européen de l'éducation afin de relever les défis sociétaux et environnementaux en Europe et de combler les pénuries de compétences. Le programme 2021-2027 sera l'occasion de travailler sur le positionnement d'UniLaSalle en Europe.

Sur le plan géographique, l'Afrique est un objectif important pour 2021-2027 en termes de collaborations et de recrutement.

Les projets structurants auront un fort impact sur l'internationalisation d'UniLaSalle dans son pays. Non seulement en termes d'accueil des enseignants et des étudiants, mais aussi en réalisant des projets structurants pour l'institution avec des partenaires internationaux.

 

III) L'internationalisation à domicile

En plus des programmes de formation et de recherche, UniLaSalle vise à développer son internationalisation chez elle sur ses 3 campus de Beauvais, Rennes et Rouen. La prise de conscience que l'internationalisation d'une EES est l'affaire de tous évolue mais n'est pas encore intégrée comme un automatisme.

Par exemple :

  • Les compétences linguistiques du personnel (objectif : des anglophones dans chaque département)   
  • Signalisation bilingue sur le campus (FR/EN)   
  • Améliorer la communication interne et externe en anglais (supports de communication, présence sur les réseaux sociaux, etc...).   
  • Accessibilité des outils informatiques aux non-francophones.   
  • La procédure d'admission des étudiants internationaux dans les cursus

Là encore, le programme Erasmus+ permet de partager les expériences et les bonnes pratiques et de trouver des solutions multipartenaires pour aller de l'avant.

UniLaSalle est actuellement candidat au label "Bienvenue en France". Ce label propose un audit détaillé des installations de plusieurs départements (Relations internationales, Systèmes informatiques, Logement, Académique, etc.) permettant d'accueillir des étudiants internationaux dans de bonnes conditions. Le travail de candidature et de préparation du dossier de candidature permettra également de faire progresser certains des projets mentionnés ci-dessus et la perception interne de l'internationalisation à UniLaSalle.