Tout en respectant les plus hauts standards de qualité européens, l’école vétérinaire UniLaSalle entend participer positivement à la dynamique de l’enseignement vétérinaire français avec des méthodes pédagogiques innovantes, une nouvelle approche de la formation clinique, une expérience à l’international et un lien renforcé avec les différents acteurs de la profession vétérinaire.

Former les sentinelles de l’écosystème

La formation vétérinaire que nous proposons à UniLaSalle est une aventure humaine à plus d’un titre, par sa forte exposition professionnelle et l’enseignement de la médecine vétérinaire factuelle dès la première année, par son ouverture à l’international et,surtout, pour sa forte dimension sociétale.

La profession est en pleine transition, tout comme le monde dans lequel nous évoluons. Nous considérons les vétérinaires de demain comme de véritables sentinelles de l’environnement, comme des acteurs de l’équilibre entre santé et bien-être animal et du respect de la santé de l’Homme.

Caroline Boulocher
(Dr Vet, PhD, HDR), Directrice de projet d’école vétérinaire

Infos clé

  • durée de la formation : 6 ans
  • enseignement en français
  • recrutement post-Bac 
  • lieu de formation : Rouen
  • diplôme d'État de docteur vétérinaire
  • frais de scolarité : consulter ici

 

Journée Portes ouvertes

Approche par cas cliniques

36 semaines de stage

Respect du bien-être animal

Semestre académique à l'étranger

Fitness to practise

Le cursus

La formation vétérinaire se déroule sur six années. Le cursus novateur et sur-mesure prépare les étudiants à la diversité d’exercice des métiers vétérinaires.

L’enseignement s’organise autour de compétences et comprend une forte composante de recherche clinique. Pour les étudiants, l’objectif est d’apprendre à raisonner selon une démarche de médecine vétérinaire factuelle et d’accéder aux sources d’information avec un esprit critique, dès la première année et tout au long du cursus.

Les compétences
du premier jour

Les cinq premières années s’articulent autour de huit macro-compétences qui, une fois acquises, correspondent au niveau Day One competencies exigées par l’AEEEV et le référentiel national, c’est-à-dire aux prérequis de l’exercice vétérinaire : conseiller et prévenir, établir un diagnostic, soigner et traiter, agir pour la santé publique, travailler en entreprise, communiquer, agir en scientifique, agir de manière responsable et empathique.

5 raisons de devenir un vétérinaire UniLaSalle

Un marqueur fort de la formation vétérinaire UniLaSalle est le système de formation clinique « semi-distribué ».

Il s’agit d’un enseignement clinique innovant et unique en France qui, sous encadrement et suivi académique UniLaSalle, permet d’associer l’expérience clinique acquise au sein du Centre Hospitalier de l’École Vétérinaire (CHEV) à celle rencontrée dans les cliniques partenaires qui agissent au quotidien sur le terrain tout en répondant à un cahier des charges sélectif et précis.

Ainsi, l’étudiant, dès le début de ses rotations cliniques, est confronté à la vie réelle d’un vétérinaire praticien et se familiarise avec l’environnement de travail et les interactions avec les propriétaires d’animaux. De la 4e à la 6e année, les étudiants apprennent le travail en clinique.

Avec 36 semaines de stages longs tout au long du cursus — soit le maximum autorisé par l’AEEEV (Association Européenne des Établissements d’Enseignement Vétérinaire) —, les étudiants consolident leurs connaissances par la réalité du terrain.

Les stages « précliniques » (élevage et propédeutique) représentent 16 semaines de la 1re à la 3e année. Les stages cliniques, 20 semaines de la 4e à la 6e année d’études.

UniLaSalle est engagé dans les démarches 3R (Réduire, Remplacer, Raffiner) et 3S (Supprimer, Substituer, Soulager) qui se traduisent par la règle « jamais la première fois sur l’animal », analogue du Never First Time On The Patient en médecine humaine.

De plus, à chaque étape de la formation vétérinaire, UniLaSalle s’appuie sur un curriculum hybride intégrant les nouvelles technologies d’apprentissage quand nécessaire (simulation, réalité virtuelle, outils numériques…). Cette démarche est facilitée par la qualification d’UniLaSalle comme membre avancé Dassault Systèmes Academy, label reconnaissant l’utilisation intensive de la plateforme 3DExperience.

En 3e année, un semestre entier se déroule à l’étranger. Au-delà des cours, cette expérience permet de découvrir d’autres manières d’apprendre, de s’ouvrir à de nouvelles cultures et d’enrichir l’expérience clinique à travers un nouveau contexte vétérinaire (autres espèces, autres affections…).

La formation vétérinaire UniLaSalle propose aussi une deuxième langue vivante tout au long du cursus (renforcement des bases, vocabulaire médical et vétérinaire).

Le cursus vétérinaire se compose de modules spécifiques au métier de praticien (établir un diagnostic, soigner, évaluer, traiter…) et d’autres, plus transversaux (travailler en entreprise, agir de manière responsable, communiquer…). Cocher toutes les cases, c’est être fit to practise (apte à pratiquer) !

Charte d'aptitude à pratiquer UniLaSalle

  • Union dans le travail,
  • Nouvelles connaissances,
  • Intégrité et information,
  • Législation et déontologie,
  • Action responsables,
  • S'engager pour le bien-être animal,
  • Altruisme et environnement,
  • Limites personnelles,
  • Leadership et entreprise,
  • Ethique professionnelle.
L'apprentissage
des langues

En fin de 3e année, la maîtrise de l’anglais est validée par l’obtention du niveau B2 qui permet de comprendre, communiquer avec aisance et spontanéité, s’exprimer avec clarté sur une grande gamme de sujets.

Le cursus comprend l’enseignement d’une LV2 avec le double objectif de préparer le semestre à l’étranger et de maîtriser le vocabulaire médical et vétérinaire.

Animal sain et propédeutique : fitness to practise

> Vers l’acquisition de compétences vétérinaires avancées

  • Comprendre le fonctionnement physiologique des systèmes de l’organisme et les besoins environnementaux de l’animal en fonction des espèces ;
  • Savoir appliquer la propédeutique médicale de chaque système et maîtriser l’approche chirurgicale ;
  • Savoir promulguer des soins d’hospitalisation, mener une consultation et informer justement le propriétaire/éleveur ;
  • Savoir observer et remarquer les anomalies cliniques ;
  • Connaître le principe de cascade de prescription ;
  • Connaître et comprendre la gestion collective de la production et de la santé dans les élevages ;
  • Être capable de bien communiquer avec les équipes et les clients ;
  • Atteindre un niveau d’anglais avancé ;
  • Savoir approcher l’exercice vétérinaire de manière responsable et éthique (fitness to practise) et en toute sécurité pour le praticien, l’animal et le propriétaire/éleveur ;
  • Être capable d’analyser la littérature scientifique de façon critique

16 semaines de stages de la 1re à la 3e année

Les stages permettent d’acquérir l’expérience de l’élevage, de la gestion, du comportement normal d’autant d’espèces que possible, des systèmes d’organisation typiques. Ils permettent aussi de participer activement aux visites des vétérinaires de l’élevage ou de la collectivité.

Objectifs : savoir identifier les anomalies et maîtriser la gestion sanitaire à l’échelle collective et la prophylaxie.

Animal malade et thérapeutique, sécurité sanitaire

> Vers l’acquisition de compétences de vétérinaire diplômé

> Obtention du CEFV et du grade de M2

  • Comprendre et diagnostiquer la pathologie dont les détresses vitales, connaitre l’étiologie, la pathogénie et la physiopathologie ;
  • Savoir mener une consultation de A à Z ;
  • Savoir interagir avec les propriétaires pour expliquer la situation clinique et proposer la prise en charge de l’animal ;
  • Connaître et comprendre la pharmacologie et la toxicologie, savoir appliquer les traitements et maîtriser les prises en charge thérapeutiques ;
  • Connaître et reconnaître les manifestations de la douleur, savoir proposer une stratégie de prévention et de traitement de la douleur pour toutes les espèces vétérinaires ;
  • Connaître et savoir appliquer les soins périopératoires applicables à toutes les espèces vétérinaires ;
  • Connaître la réglementation dans la profession vétérinaire, l’organisation et la réglementation sanitaire, savoir appliquer une démarche HACCP ;
  • Savoir mettre en pratique un raisonnement épidémiologique au profit de la lutte collective contre les maladies réglementées et contre ces zoonoses infectieuses et parasitaires ;
  • Acquérir un comportement éthique (déontologie) et scientifique, savoir appliquer l’éthique animale et agir en respectant le bien-être animal, en tenant compte de la santé publique et des impacts environnementaux ;
  • Être capable de mener une expérience de recherche fondamentale ou clinique.

20 semaines de stages de la 4e à la 6e année

Les stages permettent d’appréhender la réalité du travail de vétérinaire dans ses différentes pratiques et dans des environnements autres que celui académique du CHEV et des structures semi-distribuées.

Objectifs : consolider l’expérience de la pratique en élevage, explorer les différentes filières avant de faire le choix d’approfondissement en 6e année.

Année d’approfondissement

> Thèse d’exercice vétérinaire (expérimentale, bibliographique ou à visée pédagogique)

> Obtention du diplôme d’état de Docteur Vétérinaire (Dr Vet)  

Le programme dépend de la filière d’approfondissement choisie :

  • Secteur des animaux de production ou mixte (animaux de production / animaux de compagnie). Objectifs : prendre du recul sur les compétences du premier jour, prendre des responsabilités, suivre des spécialités dans la filière choisie.
  • Secteur de l’entreprise avec une filière santé publique (médecine des populations, santé des écosystèmes, médecine de refuge communautaire, santé publique vétérinaire) et une filière entreprise agro-alimentaire et industrie (gestion, sécurité, qualité des aliments).
  • Secteur de la recherche (master 2 parcours professionnel, recherche ou indifférencié, première année de thèse d’université).

Parmi les domaines professionnels de l’année d’approfondissement définis par l’arrêté du 3 décembre 2020 relatifs aux études vétérinaires, UniLaSalle assume le choix de proposer uniquement les 3 secteurs d’approfondissement qui sont en cohérence avec le secteur d’ancrage de l’Institut et avec son souci de valoriser la pratique rurale/mixte, tout en délivrant aux étudiants un diplôme d’État leur permettant de travailler dans un large spectre d’activités.

Un réseau de partenaires pluridisciplinaires

Pour enrichir l’écosystème des étudiants vétérinaires et être au plus proche des réalités du terrain, la formation s’inscrit dans un maillage de partenaires pluridisciplinaires locaux, nationaux et internationaux. Les cliniques semi-distribuées intègrent pleinement cette approche.

  • Les parcs, refuges et associations : élevages et haras, parcs zoologiques, refuges animaliers, associations de protection animale ;
  • Les acteurs du monde professionnel : agriculteurs, éleveurs, alimentation animale, agroalimentaire, laboratoires pharmaceutiques et du dispositif médical
  • Les professionnels du secteur vétérinaire : cliniques vétérinaires, centres hospitaliers vétérinaires
  • Les partenaires académiques : facultés de médecine, pharmacie, sciences de l’université de Rouen Normandie, Medical Training Center Rouen, Dassault 3D learning system, Facultés vétérinaires à l’international

Recherche académique et innovation pédagogique

Le concept One Health met en avant les liens étroits entre la santé humaine, celle des animaux et l’équilibre écologique. Initié au début des années 2000 par trois agences de l’ONU (l’OMS, la FAO et l’Organisation mondiale de la santé animale), ce concept repose sur une approche de la santé pluridisciplinaire et globale, considérant notamment le vétérinaire comme un maillon essentiel dans la maîtrise des risques sanitaires liés aux interactions entre l’Homme, l’animal et l’environnement. En cela, les axes de recherche transversaux d’UniLaSalle soutiennent pleinement cette démarche.

Plus qu’un centre hospitalier vétérinaire dédié aux animaux de compagnie et NAC (nouveaux animaux de compagnie), le CHEV UniLaSalle aura comme première fonction la formation clinique des étudiants vétérinaires, sur la base de la médecine fondée sur les preuves (Evidence-Based Veterinary Medecine). Il sera un lieu de recherche clinique, de formations continues et postuniversitaires. Sur plus de 3000 m2, le CHEV disposera d’équipements cliniques de pointe et de systèmes pédagogiques innovants.

Les activités de recherche s’inscrivent dans les domaines de la santé publique vétérinaire, la santé animale et la qualité-sécurité sanitaire de l’alimentation. Elles s’articulent autour de trois axes :

  • Les sciences vétérinaires fondamentales en santé publique vétérinaire et santé animale ;
  • La recherche clinique vétérinaire au sein du centre hospitalier de l’école vétérinaire (CHEV) et les partenaires cliniques semidistribués ;
  • La recherche vétérinaire translationnelle aux interfaces de la recherche fondamentale et clinique vétérinaire.

Elles intègrent la gestion des données (big data / data mining) et l’intelligence artificielle (deep learning) appliquées aux sciences vétérinaires. L’étude des composantes humaines et sociales, déterminantes pour la transformation des systèmes sur l’ensemble des chaînes de valeur, bénéficie également de l’écosystème scientifique du groupe UniLaSalle.

La formation clinique s’enrichit des rotations cliniques suivies au sein du CHEV UniLaSalle mais aussi du système semi-distribué. Celui-ci s’articule autour de partenaires privilégiés dont l’objectif est d’enrichir le vivier d’animaux sains (élevages, refuges, collectivités animales, parcs animaliers, dispensaires), de diversifier les expériences par l’approche de toutes les espèces et de former aux différentes pratiques cliniques (hospitalières, référée, généralistes, ambulatoires, prophylaxie).

Dans la logique « jamais la première fois sur l’animal », les étudiants sont mis en situation de façon stimulante, scénarisée et réaliste avec des méthodes de simulation adaptées : sur modèle physique, numérique avec ou sans retour tactile, vidéos à 360°, réalité virtuelle immersive, vidéo interactive avec arbre décisionnel, réalité augmentée… Avec, entre autres, l’expertise du Medical Training Center (MTC) de l’université de Rouen Normandie, ainsi que des partenariats avec des start up.

La formation continue (life long learning) est obligatoire pour tout vétérinaire. Cette démarche est inscrite dans le code rural et encadrée par le Conseil national de l’ordre des vétérinaires. C’est pourquoi les étudiants sont accompagnés dans l’acquisition d’une autonomie dans l’apprentissage (self-learning) tout au long de leur cursus.

ISO 9001
Démarche qualité

Les activités d’enseignement et de recherche sont inscrites dans la démarche qualité ISO 9001 d’UniLaSalle. Elles sont également évaluées par les instances spécifiques que sont le HCERES (Haut Conseil de l’Évaluation, de la Recherche et de l’Enseignement supérieur), l’AEEEV (Association européenne des établissements d’enseignement vétérinaire) et l’État.

Par ailleurs, la profession comme la formation vétérinaire sont réglementées et à ce titre, très cadrées par la loi.

Admissions

Vous pouvez intégrer l'école vétérinaire directement après une terminale générale ou STAV, via Parcoursup (100 places disponibles).

Foire aux questions

Des questions sur la formation vétérinaire d'UniLaSalle ? Consultez notre Foire aux questions (FAQ) dédiée !

Accéder à la FAQ

Contact

Admissions Ecole vétérinaire
+33 (0)2 32 82 92 07