Mardi 22 novembre 2022

Adèle Le Badezet, élève-ingénieur Génie de l'environnement à UniLaSalle Rennes, et Thomas Viveret, chargé de mission Transformation écologique et sociétale à UniLaSalle Beauvais sont de retour de la COP 27.
Ils partagent avec nous leurs premiers retours, en attendant la conférence "bilan" qui aura lieu le 7 décembre prochain.

Adèle

"D'un côté, je suis contente d'avoir pu participer à cette COP, je n'échangerai ces moments pour rien au monde.
Toutes ces nouvelles rencontres et ces nouvelles connaissances me sont précieuses.

D'un autre côté, je suis déçue. Certaines personnes viennent simplement parler de leur entreprise et/ou de leurs accomplissements, ce qui donne l'impression d'être dans un grand salon.

Nous pouvons faire pression sur les négociateurs, mais ils restent pour la plupart fermés à un dialogue ouvert avec la société civile. Les droits humains ont étés complètement relégués à l'arrière-plan.

Mon bilan est mitigé : la COP m'a beaucoup apporté personnellement, mais je n'ai rien apporté à la COP."

"J'ai l'impression d'avoir assisté à une COP27 trop protocolaire, ne s'inscrivant pas dans l'urgence climatique. Le fait de voir des sponsors ou des délégations composées de lobbyistes pétroliers et gaziers est inquiétant, laissant présager certaines inquiétudes pour les prochaines...

Malgré tout une expérience très enrichissante, permettant d'être confronté aux réalités plurielles touchant des différents pays du globe. La société civile a un réel poids, un rôle à jouer dans cette instance qui est il faut le rappeler la seule actuellement qui permet d'avancer sur les enjeux climatiques à une échelle globale."

Thomas

L'équipe DD-TES

Plus d'information sur uni4change.unilasalle.fr

L'actualité du moment

30/11/2022

Les nouvelles technologies du numérique au service de l'industrie du futur

#Formations
En savoir plus
SERD Groupe_UniLaSalle
30/11/2022

La semaine européenne de réduction des déchets à UniLaSalle

En savoir plus
Champ d'Avoine
29/11/2022

Un nouveau guide de gestion des Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE) désormais disponible pour les agriculteurs des Hauts-de-France

#Entreprise
En savoir plus