Mardi 15 décembre 2020

Parmi les quelques enseignements pouvant encore être réalisés "en présentiel" figurent les excursions.

Alors que les cours magistraux sont entièrement délivrés à distance, il est encore quelques apprentissages qui peuvent se tenir « en présentiel ». C’est le cas de la plupart des travaux pratiques et des excursions sur le terrain, où les petits effectifs et les conditions de formation permettent de respecter les mesures sanitaires.

Fin novembre, les 16 étudiants de 1re année du Bachelor en Géologie et Environnement (TSP) ont ainsi pu se rendre sur le chantier de construction d’une nouvelle route près de Creil (Oise) puis sur le chantier de la ferme historique, situé… sur le campus de Beauvais. Cette journée d’excursion a permis aux étudiants de prendre la mesure des principaux enjeux auxquels ils seront confrontés dans leur futur métier. Ils ont notamment observé l’interaction de la nouvelle voirie avec son environnement, qui a nécessité la construction d’infrastructures connexes et un aménagement paysager suite à la déviation d’un cours d’eau.

« Il était important pour nous de maintenir ces excursions » souligne Jean-David Vernhes, responsable du Bachelor et enseignant-chercheur en géotechnique. « Ce sont des enseignements concrets et elles font partie de l’ADN de l’école. C’est d’autant plus important pour une formation pratique comme le Bachelor en Géologie et Environnement, qui a vocation à former des professionnels « de terrain ». C’est aussi l’occasion de garder un contact humain avec les étudiants, qui font face actuellement à des conditions d’enseignement sous forte contrainte, avec beaucoup de cours à distance. Le format a d’ailleurs été très apprécié, par les étudiants comme par les professeurs. »

A remarquer, la journée a été co-encadrée par deux enseignants-chercheurs (Michaël Goujon et Jean-David Vernhes) issus de deux domaines différents de la géologie, apportant ainsi un double éclairage hydrogéologie-environnement et géotechnique.

UniLaSalle tient à remercier Philippe Van Meenen, à la Direction des Infrastructures, de l’Environnement et des Transports au Conseil départemental de l’Oise (maître d’ouvrage), Eric Tadbir, de la Division Ingénierie géotechnique de Ginger CEBTP (en charge de l'ingénierie géotechnique d'exécution G3) et l’entreprise, Eurovia (groupe Vinci), pour les autorisations d’accès et leur accompagnement technique durant toute la matinée.
 

L'actualité du moment

22/01/2021

Top départ pour les inscriptions sur Parcoursup

#Formations
En savoir plus
21/01/2021

Un article sur l'évaluation critique de l'intelligence artificielle dans la santé

#Site de Beauvais
En savoir plus
20/01/2021

Clément, un étudiant au sommet du Vendée Globe virtuel

#Success story
En savoir plus