Lundi 07 novembre 2022

Philippe Choquet, directeur général d’UniLaSalle, et Frédéric Martin, directeur général adjoint de GRDF ont signé la première Chaire d’Enseignement et de Recherche « Méthanisation Agricole et Transitions » pour une durée de 4 ans.

La signature a eu lieu en présence de Philippe Lahet, directeur GRDF Nord-Ouest. Cette Chaire vise à former les acteurs du secteur (élèves ingénieurs, exploitants agricoles, collectivités locales) et renforcer l’expertise de la méthanisation au service des systèmes agricoles et des territoires. 

« Nous nous réjouissons de renforcer notre collaboration autour d’objectifs communs : accompagnement de la professionnalisation de la filière, amélioration des connaissances et stimulation de l’innovation à travers la mise en place de cette Chaire d’enseignement et de recherche » a souligné Philippe Choquet, directeur général d’UniLaSalle. 

« Le développement des gaz verts est indispensable à la transition énergétique de la France. Les Gaz Verts sont une opportunité pour décarboner nos émissions, et relocaliser sur nos territoires la production d’énergie pour améliorer la souveraineté énergétique du pays. Ils sont enfin, outre le potentiel d’emplois important qu’ils génèrent, une solution pertinente pour valoriser tous nos déchets et favoriser, par exemple dans l’agriculture, la transition agroécologique et la résorption de l’usage d’engrais chimiques. Pour toutes ces raisons, je suis heureux de signer ce partenariat de recherche et d’enseignement qui permettra de former les talents dont l’ensemble de la filière biométhane a besoin pour l’avenir. Face à l’urgence climatique et énergétique, la recherche dans ce domaine est plus que jamais primordiale. » a déclaré Frédéric Martin.

Modules de formation spécifique sur la méthanisation : contribuer à la professionnalisation du secteur agricole

En associant leurs expertises, UniLaSalle et GRDF entendent préparer les futurs professionnels aux enjeux du secteur des gaz verts par :


•    la création d’un module de formation spécifique sur la méthanisation agricole dès la rentrée 2023 pour les étudiants en 4e année de la formation d’ingénieur,
•    la réalisation de projets de mise en situation professionnelle pour les élèves ingénieurs autour de la méthanisation,
•    la mise en place d’un plan de formation continue destiné aux professionnels du secteur de la méthanisation. Cet enseignement permettra notamment d’acquérir de nouvelles connaissances en matière d’accompagnement pour la professionnalisation de la filière, et in fine de répondre aux enjeux de la transition énergétique et agroécologique. 

Une recherche orientée vers la soutenabilité et la résilience des systèmes de production agricole 

Les agriculteurs sont les acteurs principaux du développement de la méthanisation dans une logique d’économie circulaire, tout en participant à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique. La recherche aura pour ambition de consolider le développement de la filière méthanisation : optimisation de la production de gaz renouvelables, favoriser l’organisation de la filière et l’acceptabilité des projets au sein des territoires. L’approche agronomique permettra de répondre aux enjeux de la transition écologique des territoires et ainsi contribuer à l’atteinte de la neutralité carbone en 2050.

Au cœur de cette chaire d’enseignement, le partage de connaissances permettra de fédérer l’ensemble des acteurs afin de préparer une nouvelle génération de gaz verts. Les travaux de la Chaire seront largement diffusés au travers de publications et de conférences publiques rassemblant scientifiques et décideurs publics et privés. 

Les échanges de compétences entre les équipes gazières et les chercheurs d’UniLaSalle de Beauvais permettront également de penser le réseau de gaz de demain et préparer le mix énergétique des territoires.  C’est au cœur même du Beauvaisis, Territoire « fer de lance » de la méthanisation, que ces activités de recherche et de formation seront développées.

La région Hauts-de-France poursuit la dynamique biométhane

En France, 477 sites de méthanisation sont déjà raccordés aux réseaux gaziers. Au cœur de la Région Hauts-de-France, ce sont 72 unités de méthanisation qui injectent dans les réseaux gaz (avec une capacité de production de 1,5 TWh/an). La Région a pour ambition d’être la 1ère région européenne de biométhane injecté. Dès 2030, 20% du gaz consommé sera renouvelable ; en 2050, la France a le potentiel de couvrir 100% de sa demande de gaz grâce aux gaz renouvelables. La méthanisation est créatrice de valeurs et d’emplois non-délocalisables directs et indirects : avec près de 9 000 emplois directs et indirects générés en 2021 en France. La filière biogaz se positionne comme un levier de création d’emplois durables dans les territoires.

L'actualité du moment

30/11/2022

Les nouvelles technologies du numérique au service de l'industrie du futur

#Formations
En savoir plus
SERD Groupe_UniLaSalle
30/11/2022

La semaine européenne de réduction des déchets à UniLaSalle

En savoir plus
Champ d'Avoine
29/11/2022

Un nouveau guide de gestion des Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE) désormais disponible pour les agriculteurs des Hauts-de-France

#Entreprise
En savoir plus