Face aux enjeux environnementaux, alimentaires et énergétiques, de profonds changements de paradigmes doivent être amorcés par les sociétés.

La vulnérabilité des systèmes et des ressources, requiert la mise en place de modalités de gestion garantissant leur durabilité. UniLaSalle s’engage au travers des activités de son unité de recherche AGHYLE à participer à la compréhension des phénomènes biologiques et physico-chimiques qui impactent la sphère de la zone critique.

Les écosystèmes qui composent  cette zone rendent de nombreux services à la société : production de biomasses alimentaire et non alimentaire, cycle et disponibilité des éléments nutritifs,  protection et remédiation de l’eau, lutte contre l’érosion des sols, atténuation des changements climatiques,  conservation de la biodiversité, etc.

Pourtant, ces écosystèmes sont soumis à de fortes pressions anthropiques pouvant affecter leur fonctionnement et leur production.

Schéma de la zone critique (d’après Chorover et al., 2007)

* Schéma de la zone critique (d’après Chorover et al., 2007)

Le projet scientifique

Historique de l'unité

Créée en 2016 suite à la fusion Esitpa-LaSalle Beauvais et labellisée par le HCERES en 2017, l’unité inter-sites AGHYLE (Agro-écologie, Hydrogéochimie, Milieux & Ressources, UP 2018.C101 du Ministère en charge de l’Agriculture) s’est construite en capitalisant sur ses atouts historiques : ses liens privilégiés avec d’une part le Réseau national des Chambres d’Agriculture (APCA) et d’autre part le réseau mondial des universités LaSalliennes.

Ce contexte a permis de développer les synergies entre les compétences complémentaires et de capitaliser les ressources technologiques de pointes à disposition des équipes, telles que la plateforme d’Hydrogéologie qui permet l’étude de la circulation des flux hydriques et le transfert des polluants dans le sol et la Station Expérimentale Normand Serre qui regroupe des laboratoires et des serres confinées pour l’étude des processus impliqués dans la nutrition et la santé des plantes.

L’Unité, dirigée par Isabelle GATTIN et co-dirigée par Stéphane FIRMIN rassemble désormais une vingtaine de  scientifiques permanents et une quinzaine de doctorants autour de l’agro-écologie.

logo AGHYLE

 

L'unité AGHYLE

L’Unité ambitionne de contribuer à la compréhension des inter-relations entre les pratiques de gestion, l’état des sols et la diversité végétale et d’identifier les conséquences de ces interactions sur la dynamique des éléments et la qualité des plantes au travers de 3 axes de recherche :

1 – mécanismes des interactions sol/plantes/organismes telluriques

2 – processus de disponibilité des éléments dans le continuum roche-eau-sol-plante

3 – quantification et la modélisation des transferts

L’enjeu des travaux de recherche est d’optimiser la gestion des agro & éco-systèmes en vue de leur durabilité.

Les connaissances acquises au sein de ces axes et leurs synergies accompagnent et créent l’innovation dans les domaines de la production végétale pour la protection intégrée des cultures, la préservation des ressources sols & eau, et ainsi favorisent les pratiques agro-écologiques et l’ingénierie écologique. Les finalités nombreuses concernent l’identification et l’évaluation de solutions de biocontrôle et/ou fertilisantes, l’élaboration de nouvelles méthodes /normes pour l’identification d’indicateurs ou encore la construction d’outils d’aide à la décision pour l’évaluation de pratiques innovantes.

L'équipe

AGHYLE Campus de Beauvais

  • ARMAND Romain : Enseignant-chercheur, hydrologie de surface (mini-CV)

  • AYERDI-GOTOR Alicia : Enseignant-chercheur, écophysiologie (mini-CV)

  • BONHOURE Jessica : Enseignant-chercheur, géochimie, ressources minérales (mini-CV)
  • BOULC’H Guénolé : Enseignant-chercheur, sélection végétale, responsable de la chaire Plant Breeding (mini-CV)
  • FAUCON Michel-Pierre : Enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches, écologie végétale et agro-écologie (mini-CV)
  • FIRMIN Stéphane : Enseignant-chercheur, toxicologie & risques chimiques (mini-CV)
  • HOUBEN David : Enseignant-chercheur, sciences du sol, biogéochimie (mini-CV)
  • KERVROËDAN Léa : Enseignant-chercheur, écologie végétale
  • LANGE Bastien : Enseignant-chercheur, écologie végétale, génétique (mini-CV)
  • LUTZ Pascale : Enseignant-chercheur, géophysique (mini-CV)
  • DULAURENT Anne-Maïmiti : Enseignant-chercheur, écologie-animale, agro-écologie (mini-CV)
  • POURRET Olivier : Enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches, géochimie (mini-CV)
  • SELIM Sameh : Enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches, pathologie végétale et biologie moléculaire (mini-CV)
  • UGARTE Carolina : Enseignant-chercheur, sciences du sol (mini-CV)
  • ZOURHI Lahcen : Enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches, hydrogéologie (mini-CV)

AGHYLE Campus de Rouen

  • BERNARD Pierre-Yves : Enseignant-chercheur, agronomie, systèmes de cultures 
  • BRESSAN Mélanie : Chargée de recherche, biologie moléculaire, phytopathologie (mini-CV)
  • BRUYANT Marie-Pierre : Enseignant-chercheur, sciences végétales (mini-CV)
  • CASTEL Lisa : Ingénieur d’études, biologie moléculaire, biochimie 
  • DEVEAUTOUR Coline : Enseignant-chercheur, Ecologie
  • DUBOIS Caroline : Ingénieur d’études, chimie analytique, biochimie 
  • GATTIN Isabelle : Enseignant-chercheur habilitée à diriger des recherches, agro-écologie, écologie microbienne, cycles biogéochimiques (mini-CV)
  • GAUTHIER Adrien : Enseignant-chercheur, phytopathologie, sciences du végétal (mini-CV)
  • HANOT-CAUCHOIS Anne : Technicienne, Biochimie
  • LAVAL Karine : Directrice de la recherche UniLaSalle, habilitée à diriger des recherches, microbiologie, sciences du sol 
  • LAURENT Nadia : Enseignant-chercheur, sol, cycles biogéochimiques, matières organiques 
  • LEGRAS Marc : Enseignant-chercheur,  sciences du sol, agro-écologie, biogéochimie (mini-CV)
  • LEPLET Maëva : Technicienne de laboratoire, biologie cellulaire, biologie moléculaire
  • RIAH-ANGLET Wassila : Chargée de recherche, écologie microbienne des sols, biochimie, microbiologie
  • THIOYE Babacar : Enseignant-chercheur, microbiologie spécialisée dans les mycorhizes et l’agronomie (mini-CV)
  • VELOSO GOMEZ Murilo : Enseignant-chercheur, agronomie internationale, sciences du sol
  • CHAMOT Christophe : Chargé de projet (campus de Rouen)
  • NOBILE Cécile : Chargée de recherche
  • Charlotte AMY – Campus Rouen « Optimisation de la disponibilité du Phosphore du sol par des biointrants (biofertilisant) : impacts sur l’Efficience d’usage des fertilisants azotés et le Rendement chez le colzA » Projet OPERA
  • Mathilde CAMIADE – Campus Rouen « Impacts sanitaire et écologique de l’adaptation de bactéries pathogènes entériques aux végétaux » Projet LIPS - Thèse soutenue le 9 Juillet 2019
  • Matthieu FORSTER – Campus Beauvais « Root traits effect on soil traffic-induced shear in agroecosystems » - Thèse soutenue le 20 novembre 2020
  • Salma HAMMAMI – campus Beauvais «  Evaluation des risques morpho-hydrologiques et impact sur l’aménagement : Grand Tunis »
  • Nicolas HONVAULT – Campus Beauvais « Effet de la diversité fonctionnelle des cultures intermédiaires sur la disponibilité du phosphore dans les sols» Thèse soutenue le 18 novembre 2020
  • Mohamed KANTE – Campus Rouen « Impact de la rhizodéposition C et N par les Fabacées à graines et les Fabacées fourragères sur les  communautés microbiennes édaphiques et sur la dynamique du carbone, de l’azote et du phosphore dans le sol » Projet RHIZOcomm
  • Rana KHEMIRI – Campus Beauvais «  Etude géologique et hydrogéologique de la région de Kébilili Gabès (Sud Tunisien) »
  • Pauline LUSLEY – Campus Rouen  « Caractérisation de mécanismes directs et indirects de résistance à la pourriture racinaire du pois induite par Aphanomyces euteiches. Influence des choix variétaux et des microorganismes bénéfiques de la rhizosphère » Projet LIPS - Thèse soutenue le 16 octobre 2020
  • Aline PLANCHON – Campus Rouen « Ecoproduction et valorisation du lin: écoproduction contre Fusarium oxysporum et impact sur les propriétés des agromatériaux » Projet LIPS – Thèse soutenue le 18 décembre 2018
  • Cyrine REZGUI – Campus Rouen « Dynamique de l’Azote issu de la culture de pois d’hiver dans la rotation » Projet VIVEPOIS - Thèse soutenue le 11 décembre 2020
  • Erika SAMAIN – Campus Beauvais « Etude des interactions PGPRs/génotypes de blé tendre dans la lutte contre la septoriose » - Thèse soutenue le 18 Juin 2019
  • Dodo THIANGOU – Campus Beauvais «  Compréhension hydrogéologique de la craie »
  • Dhekra SOUISSI – Campus Beauvais « Cartographie de la recharge potentielle dans les zones arides »
  • Angel VELASCO SANCHEZ - Campus de Rouen « Impact of reflow fertilizers on soil microbial communities diversity and functions »

Les projets de recherche

Soja Made in Normandie / 2020-2023

Objectifs :

Développer à terme la filière du soja bio en Normandie via des itinéraires techniques novateurs construits sur des pratiques agroécologiques (production garantie sans OGM, démarche bas intrants, et faible empreinte carbone), créatrice de valeurs sur l’ensemble de la chaîne (agriculteurs, collecteurs, industriels, consommateurs).

Partenaires :

UMR INRA-UNICAEN 950 EVA ; EA 4358 Glycomev Université de Rouen; Terres Inovia; la CRAN; Agrial; Coop de Creully et Agrauxine. 

Contacts UniLaSalle : Isabelle GATTIN
 

Bactéries, Exsudats Et Rhizodépôts/ 2019-2022

Objectifs :

Etude multi-disciplinaire des rhizodépôts de 5 plantes dont 3 plantes de grande culture, afin de contribuer à l’essor des techniques d’agroécologie.

Partenaires :

Université Rouen Normandie : GlycoMev, LMSM, COBRA UMR 6014, ¨Plateforme PRIMACEN ; Université Caen Normandie : EVA UMR 950, Plateforme CMAbio, ICORE SF 4206.

Contacts UniLaSalle : Mélanie BRESSAN
 

Utilisation du Silicium et des Terres rares pour mieux tracer et comprendre la bio-Disponibilité du Phosphore dans les sols agricoles / 2020-2021

Objectifs :

Limiter l’utilisation du Phosphore dans les applications agricoles en optimisant leur biodisponibilité pour les plantes.

Partenaires :

Université de Liège

Contacts UniLaSalle : Olivier POURRET
 

Protéines Végétales / 2020-2023

Objectifs :

Evaluer et spatialiser le potentiel d’une diversité de cultures absentes ou peu implantées en région et dont les productions présentent une teneur en protéines supérieure à celle des plantes cultivées actuellement.

Partenaires :

Université de Rouen GlycoMev EA 4358 ; CERFRANCE Normandie Maine

Contacts UniLaSalle : Wassila RIAH-ANGLET
 

Phosphorus REcovery for FertiLisers frOm dairy processing Waste – 2018/2021.

Objectif :

Ce projet a pour objectif de tester de nouveaux procédés de traitement des déchets organiques issus des entreprises laitières (traitements thermiques, utilisation de suspension microbiennes, …) et d’évaluer les conséquences de ces traitements sur la composition biochimique de ces déchets organiques.

Partenaires :

Académiques : Université de Wageningen (Pays Bas), Université de Gallway (Irlande), Université de Swansea (Pays de Galles), Université de Venise, Université de Gent

Socioéconomiques : Biomass Heating Solutions Ltd, Agricultural Catchments Programme, Aurivo Dairy Ingredients, Lakeland Dairies

Contacts UniLaSalle : Isabelle GATTIN et Marie SAUVADET

Optimisation de la biotisation des substrats horticoles : Alternative pour la lutte contre les pathogènes telluriques

Objectifs :

Ce projet vise à valider et promouvoir l’utilisation des produits de biotisation pour la protection des plantes contre les maladies telluriques dans un contexte horticole. Il s’agit plus spécifiquement d’identifier les conditions de culture favorables à la fois à la croissance des plantes modèles et à la colonisation des substrats par les microorganismes constitutifs des produits de bio contrôle ; puis d’évaluer le potentiel de protection contre les maladies pour les conditions de culture et de biotisation optimales identifiées.

Partenaires :

ASTREDHOR Seine-Manche, ASTREDHOR SO GIEFP, firmes produisant des solutions de bio contrôle

Contact UniLaSalle : Mélanie Bressan

Root Plant Technologies / 2020-2023

Objectifs :

Renforcer technologiquement la plateforme Normand Serre, avec pour ambition l’acquisition de technologies innovantes pour optimiser les observations et les mesures sur plusieurs échelles et résolutions dans l’interface sol - plante – microorganismes.

Partenaires :

Université de Rouen GlycoMev EA 4358

Contact UniLaSalle : Isabelle GATTIN
 

Amélioration de la GEstion quantitative des eaux souterraines par le PILotage de la nappe phréatique

Objectif : Etudier comment gérer les ressources en eau souterraines de manière durable.

Partenaires : UTC ; SMOA (Syndicat Mixte Oise Aronde).

Contact : Romain ARMAND 

Caractérisation agronomique de nouvelles légumineuses à graines en vue d’une diversification de la production

Objectif : identifier des légumineuses à graines, actuellement non cultivées en France-Belgique, susceptibles de s’adapter sous notre pédoclimat en satisfaisant à la fois les agriculteurs en termes de volume produit et le grand public en diversifiant la source de protéines végétales, tout en répondant aux normes environnementales actuelles.

Partenaires : Université de Gembloux.

Contact : Alicia AYERDI-GOTOR

Écotoxicité du Bisphénol A vis-à-vis de la croissance, de la nutrition en P et des traits racinaires chez une variété de blé -2018/2019.

Objectif :

Etudier l’effet du Bisphenol A sur les traits fonctionnels impliqués dans la croissance et la nutrition phosphatée du blé.

Partenaires :

UCEIV (ULCO)

Contact UniLaSalle : Stéphane FIRMIN

LAND Management, Assessment, Research Knowledge base 2015/2019.

Objectif :

Ce projet de recherche a notamment pour ambition de mettre en place  une boîte à outils pour le management des sols à l’échelle  européenne, en intégrant des indicateurs sur cinq grands types de fonctions des sols : potentiel agronomique ; purification et régulation de l’eau ; séquestration et régulation du carbone ; biodiversité/habitat et cycle des nutriments.

Partenaires :

17 pays européens + la Chine et le Brésil, soit 22 structures de recherche.

Contact UniLaSalle : Isabelle GATTIN

Contamination primaire des salades par les micro organismes pathogènes : points critiques et leviers – 2016/2019.

Objectif :

Ce programme a pour ambition de renforcer la qualité sanitaire des salades destinées à la première et quatrième gamme. Il vise à identifier les origines et les vecteurs de la contamination primaire des salades par les microorganismes pathogènes (bactéries, virus et parasites) en vue de proposer aux producteurs un guide harmonisé de bonnes pratiques culturales permettant d’améliorer la qualité sanitaire des produits avant la livraison.

Partenaires :

Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie, Chambres Départementales d’Agriculture (14, 50, 76), ACTALIA (Institut Technique Agro-Industriel), SILEBAN (Station d’expérimentation légumière régionale), Unité LMSM-EA 4312 -Université de Rouen.

Contacts UniLaSalle : Wassila RIAH-ANGLET et Karine LAVAL

Objectif :

Le projet vise à obtenir une meilleure connaissance 1) des mécanismes directs et indirects impliqués dans la nutrition des plantes (C, N, P), 2) des mécanismes impliqués dans la défense racinaire et 3) du rôle des micro organismes pour la santé et la nutrition des plantes.

Partenaires :

Unité LMSM EA 4312 Université de Rouen ; Unité GlycoMev EA 3458 Université de Rouen ; UMR EVA INRA 950 Université de Caen.

Contacts UniLaSalle : Isabelle GATTIN et Adrien BLUM

Intérêts de la mycorhization  dans les pratiques agricoles et d’agroforesterie– 2016/2020).

Objectif :

Le projet a pour ambition de contribuer à la compétitivité des systèmes de cultures favorables à la vie des sols, au stockage du carbone, à la préservation des ressources en eau et à la diminution d’utilisation d’intrants chimiques en agissant pour la prise en compte des symbioses endomycorhiziennes dans les pratiques agricoles.

Partenaires :

Chambre d’Agriculture de Dordogne ; Chambre d’Agriculture de la Corrèze ; INRA Dijon UMR 1347 ; Muséum National d’Histoire Naturelle ; Association Française d’Agroforesterie ; CTIFL ; Station de la noix de Creysse ; EPLEFPA du Périgord ; EPLEFPA de Brive Voutezac ; EPL de l’Eure LEGTA  de Chambray ; A2C Farming Communication Agriculture de Conservation.

Contacts UniLaSalle : Marc LEGRAS et Babacar THIOYE

Référencer des indicateurs de microbiologie des sols et les intégrer dans l’analyse de terre de routine, pour améliorer la gestion des restitutions organiques dans les systèmes de grandes cultures et polyculture élevage – 2017/2020.

Objectif :

Le projet Microbioterre vise à intégrer des analyses microbiologiques aux analyses de terre réalisées par des laboratoires. Il s’agit in fine d’élargir le diagnostic et le conseil pour la gestion des pratiques culturales restituant du carbone au sol.

Partenaires :

ARVALIS,Terres Inovia, ITAB, INRA UMR ECOSYS et FARE, AUREA-AGROSCIENCES, Chambres d’Agriculture de Bretagne, CELESTA-LAB, SEMSE, RITTMO, Chambre d’Agriculture de la région Alsace (CARA), ARAA, Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Chambre régionale d’Agriculture d’Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine (CRA-ACAL), LEGTA d’Yvetot.

Contacts UniLaSalle : Wassila RIAH-ANGLET et Nadia LAURENT

Optimisation de la biotisation des substrats horticoles : Alternative pour la lutte contre les pathogènes telluriques

Objectifs :

Ce projet vise à valider et promouvoir l’utilisation des produits de biotisation pour la protection des plantes contre les maladies telluriques dans un contexte horticole. Il s’agit plus spécifiquement d’identifier les conditions de culture favorables à la fois à la croissance des plantes modèles et à la colonisation des substrats par les microorganismes constitutifs des produits de bio contrôle ; puis d’évaluer le potentiel de protection contre les maladies pour les conditions de culture et de biotisation optimales identifiées.

Partenaires :

ASTREDHOR Seine-Manche, ASTREDHOR SO GIEFP, firmes produisant des solutions de bio contrôle

Contact UniLaSalle : Mélanie Bressan

Agroécologie des cultures intermédiaires, effet de la diversité fonctionnelle sur la disponibilité du phosphore)-2017/2020) VIVESCIA et ANRT

Objectif :

Le projet a pour ambition d’examiner au sein des cultures intermédiaires, l’effet de la diversité fonctionnelle des traits impliqués dans l’acquisition et la disponibilité du phosphore en vue de gérer durablement la fertilisation des cultures.

Partenaires :

VIVESCIA, University of Western Australia and ETH Zurich.

Contact  UniLaSalle : Michel-Pierre Faucon

Gestion de la fertilité des sols par séquestration de carbone stable issu de la conversion thermochimique de biomasses résiduelles de la filière compost -2017/2020.

Objectif :

Le projet a pour ambition de valider un nouveau modèle économique de production d’amendements organiques et de supports de culture à forte valeur agronomique intégrant des biochars dans des composts jusqu’ici mal valorisés.

Partenaires :

ETIA, INRA, ACF (Loire Compost, Agricompost10, Agriopale)

Contact UniLaSalle : David HOUBEN

Réseaux de recherche

Née de la synergie entre les chercheurs des laboratoires des Universités de Reims Champagne-Ardenne et d’Amiens Picardie Jules Verne, la Structure fédérative de recherche Condorcet repose sur la volonté forte des chercheurs des deux régions de mettre en commun leurs compétences et leurs expertises dans le secteur de la valorisation des agro-ressources, de l’environnement et du développement durable.

La SFR Condorcet, reconnue par le CNRS depuis le 1er janvier 2012, regroupe aujourd’hui 24 structures de recherche publiques et privées. Plus de 600 professionnels de la recherche travaillent dans cette fédération. Elle comprend d’autres établissements régionaux tels que UniLaSalle, l’ESCOM, l’UTC, Agro Paris Tech, CentraleSupélec, ainsi que des partenaires non académiques tels qu’ARD (Agro-Industrie Recherches et Développements, à Pomacle) et Extractis (ancien Centre de Valorisation des Glucides, à Dury). Elle s’étend également à la région Hauts-de-France au travers de l’Institut régional de recherche « Charles Viollette » en agroalimentaire et biotechnologie et de l’Unité de Chimie Environnementale et Interactions sur le Vivant de l’Université du Littoral Côte d’Opale.

L’objectif de la SFR Condorcet est de fédérer les activités de recherche des laboratoires, que ces recherches soient publiques ou privées. Pour cela, la SFR Condorcet s’est fixée comme principal objectif d’aider les laboratoires à développer de nouveaux projets collaboratifs.

AGHYLE s’insère dans les actions de l’Axe 1 de la SFR CONDORCET : « Production durable de la biomasse végétale et insertions environnementale ».

Cette Structure Fédérative labellisée en 2017 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de Recherche co-fondée et co-dirigée par UniLaSalle (Karine LAVAL) vise à fédérer les disciplines en sciences végétales et agronomiques en Normandie pour générer de nouvelles collaborations basées sur des compétences uniques et complémentaires, renforcer la lisibilité nationale et internationale des unités constituantes et augmenter l’attractivité du territoire normand.

Les compétences des chercheurs de la SFR NORVEGE couvrent des champs disciplinaires allant de la biologie végétale à l’agronomie en passant par la microbiologie, la biochimie, la physico-chimie, l’écologie et l’économie. La SFR favorise une recherche pluridisciplinaire dans le domaine de l’agro-écologie, la nutrition et la santé des plantes, en focalisant ses activités sur les relations plantes-sols-microorganismes et s’appuie sur la technologie de la Station Expérimentale Normand Serre pour la réalisation de ses programmes de recherche.
 
5 unités de recherche sur le territoire normand dont l’unité AGHYLE campus Rouen, soit une centaine de chercheurs, doctorants et post-doctorants sont ainsi fédérés avec comme objectifs :

  1. le développement de solutions agronomiques innovantes favorisant l’économie des intrants et l’utilisation des produits et des méthodes de biocontrôle pour une protection intégrée des cultures (Plans Ecophyto Et Produire autrement du MAA)
  2. la valorisation des ressources agronomiques

Tout en favorisant les collaborations scientifiques avec des partenaires aussi bien académiques qu’issus du monde socio-économique.

La SFR communique chaque année sur les programmes soutenus au sein de ses équipes  au travers d’une Journée scientifique dédiée : La Journée de la SFR Normandie Végétale organisée à tour de rôle par l’Université de Rouen, l’Université de Caen et UniLaSalle.  

Visiter le site web

Plus d'infos sur la Journée de la SFR

Ce RMT prendra la suite du RMT Fertilisation et environnement. La nutrition des plantes et la production végétale sont au cœur de la question de la production agricole durable : établir des stratégies qui permettent à la plante d’utiliser les nutriments disponibles dans l’agrosystème, complétés avec la bonne dose d’intrants, en minimisant leur usage et les impacts sur l’environnement.

Néanmoins ces questions sont profondément revisitées à l’aune des changements de pratiques et de systèmes de culture. Ces changements sont induits par (i) le virage de l'agroécologie pour répondre aux enjeux du changement climatique, de la préservation de la biodiversité, et de la qualité des milieux et de l’alimentation, ouvrant une place croissante à l’agriculture biologique, l’agriculture de conservation, l’agroforesterie, (ii) la transition volontaire vers l’économie circulaire pour s’adapter à la raréfaction des ressources, conduisant à une plus large mobilisation des matières fertilisantes de qualité issues de ressources renouvelables, une meilleure valorisation des éléments nutritifs de déchets d’origines toujours plus variées ainsi que (iii) la diversification des modalités de production et de valorisation des résidus organiques (composts variés, digestats de méthanisation) ou minéraux (dérivés « déchets-sourcés » : struvite, biochar…) dans les meilleures conditions agronomiques, sanitaires et environnementales.

Le RMT BOUCLAGE mènera des travaux interdisciplinaires (relevant notamment des domaines de l’agronomie, de l’agro-écologie et de l’économie) visant 1) à comprendre les déterminants des pratiques, seules et combinées, mobilisées pour la gestion des cycles biogéochimiques et de la fertilisation des cultures et dans une approche systémique et anticipatrice, et 2) à en maîtriser les impacts environnementaux et sanitaires.

Visiter le site web

Le RMT PHYTOSTIM a pris le relais en 2020 du RMT ELICITRA. Ce RMT s’intéresse à la phytostimulation en générale, et mènera de front, avancées scientifiques, progrès méthodologiques et intégration des solutions dans les systèmes de cultures. AGHYLE Rouen est partenaire de ce réseau.

L’équipe d’AGHYLE ambitionne de partager avec le RMT les travaux de recherche dans le domaine de la protection des plantes dans un contexte de transition agroécologique via la stimulation du système immunitaire végétal et le développement, qui est un des axes de recherche de l’Unité.

Actualités

14/04/2021

Une boite de cisaillement à l'honneur du Réseau Curie

#Site de Beauvais
En savoir plus
Le Baromètre de la Science Ouverte à UniLaSalle est disponible
25/02/2021

Le Baromètre de la Science Ouverte à UniLaSalle est disponible

#Recherche
En savoir plus
19/11/2020

VIVESCIA & UniLaSalle : finalisation des travaux de recherche concernant le rôle des cultures intermédiaires sur la disponibilité du phosphore

#Site de Beauvais
En savoir plus
09/11/2020

Les légumineuses, une source d’azote plus durable pour la culture du maïs

#Site de Rouen
En savoir plus
07/09/2020

UniLaSalle au XVIe Congrès de la Société Européenne d'Agronomie

#Recherche
En savoir plus
26/06/2020

Une nouvelle HDR au sein de l’unité AGHYLE

#Recherche
En savoir plus
04/06/2020

Traits écologiques et biologiques des organismes des sols (TEBIS) : appel à communications

#Recherche
En savoir plus

Contact

Isabelle TRINSOUTROT-GATTIN
Directrice de l’unité AGHYLE
Stéphane FIRMIN
Directeur adjoint de l’unité AGHYLE