Les questions actuelles de transition écologique et énergétique associées à la transition numérique nécessitent de repenser les systèmes de production et défient les établissements d’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) dans les savoirs et savoir-faire à transmettre aux étudiants. UniLaSalle porte d’ores et déjà de nombreuses activités qui connectent les mondes « Industriel » et « Agricole » pour contribuer aux innovations technologiques et accompagner les filières de production et de valorisation de la biomasse face à ces nouveaux enjeux.

Ainsi, et pour aller plus loin, UniLaSalle lance la Chaire Industrielle Agro-ressources et Matériaux BIOSourcés Normandie.

 

Des enjeux sociétaux : concevoir autrement avec nos ressources végétales

  • Développer de nouvelles filières de la «construction verte» à faible impact environnemental en région Normandie.
  • Optimiser la valorisation des produits agricoles, garantir les gisements et sécuriser les approvisionnements et la qualité des matières premières.
  • Former les cadres de demain autour des métiers de la valorisation non alimentaire de la biomasse et des matériaux biosourcés.
  • Définir une approche systémique et multidisciplinaire pour mener à bien chaque challenge.

Un programme collectif de R&D

Des challenges culturels, technologiques et organisationnels :

  • Sécuriser les approvisionnements en matières premières végétales.
  • Assurer la performance de matériaux répondant aux principes du développement durable et en cohérence avec la législation entourant les matériaux de construction.
  • Intégrer le potentiel architectural des matériaux naturels, sains, chaleureux et vertueux.
  • Maîtriser les procédés de mise en œuvre des chantiers de construction, et former aux métiers qui y sont associés
  • Anticiper l’empreinte écologique des matériaux biosourcés
  • Créer une pépinière de formations et de projets de R&D collaboratifs

Le centre de compétences Agro R Tech

 

  • Qualité et variabilité des agro-ressources
  • Procédés technologiques de transformations
  • Formulations chimiques et mise en œuvre
  • Caractérisation des matériaux transformés et usages

Un programme collectif de formation (MSc)

  • Co-construire une formation initiale dès 2019-2020 avec la création d’un Master of Sciences (MSc) à vocation internationale en collaboration avec nos partenaires académiques européens : au Royaume Uni (2 universités) et aux Pays Bas (2 universités).
  • Co-construire avec les industriels la formation des futurs professionnels des métiers de ces nouvelles filières vertes.

Les partenaires de la chaire AMBIOS

UniLaSalle

École d’ingénieurs en agronomie & agro-industrie, agriculture, alimentation & santé, sciences de la Terre & environnement.

Parce que la valorisation des agroressources locales peut générer des débouchés alternatifs, pérennes et à haute valeur ajoutée pour les exploitants.

ESITC Caen

École Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction.

Parce que la filière verte du bâtiment est encore à consolider, la construction doit proposer des solutions innovantes, techniquement viables et facilement transférables.

ENSA

Normandie École Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie.

Parce que la demande sociétale évolue, l’architecture évolue également pour ancrer toujours un peu plus la démarche architecturale dans une approche de développement durable de l’habitat, qui passe par la maîtrise de nouveaux matériaux.

ISEL

Institut Supérieur d’Études Logistiques.

Parce que le développement d’une filière verte de la construction s’inscrit naturellement dans le contexte d’une économie circulaire à l’échelle de territoires, la composante logistique participe de la durabilité de cet écosystème.

Parex Groupe

Acteur de premier plan en France dans le domaine des mortiers industriels

Parce qu’inventer ensemble aujourd’hui les écosystèmes qui relient les agriculteurs et les industriels permettra de produire demain des matériaux à base de ressources renouvelables, locales et à faible empreinte environnementale.

Ecotechnilin

Leader français des produits non-tissés à base de fibres naturelles

Parce que l’anticipation des besoins de demain doit alimenter la dynamique de l’innovation en matière d’agromatériaux biosourcés.