Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Le robot H3VR en démonstration lors du Salon de l’Agriculture

Lundi 5 février 2017

A l’occasion du prochain Salon international de l’Agriculture, UniLaSalle proposera aux visiteurs des démonstrations du robot H3VR, développé par 5 élèves-ingénieurs en Agronomie et Agro-industries et primé lors des Rob’Olympiades.

Le robot H3VR sera présent toute la durée du salon pour désherber et « suivre » les indications des ingénieurs d’étude et enseignants-chercheurs.

RDV sur le stand de l’APCA du 24 février au 4 mars 2018 pour assister aux démonstrations.

UniLaSalle au Salon international de l’Agriculture

En plus de l’animation autour du robot H3VR, UniLaSalle vous attend :

  • sur le stand de l’APCA (Pavillon 4 – stand 4 B 108)
  • à la Ferme pédagogique, où des étudiants seront présents (Pavillon 4)
  • au trophée national des lycées agricoles, auquel participent les étudiants de Vach’Expo (catégories Prim’Holstein et Charolaise – Pavillon 1)

 

en savoir plus

le robot H3VR en quelques mots

H3VR, un robot au service des agriculteurs

La « consigne » donnée aux étudiants était « simple » : partir des besoins des exploitants agricoles pour fournir des cahiers des charges aux entreprises des agroéquipements et nouvelles technologies afin d’améliorer la durabilité des exploitations agricoles. Ainsi, si les futurs ingénieurs ont réalisé le robot en 6 mois dans le cadre de leur projet d’année, l’approche pédagogique leur a laissé toute autonomie pour que l’idée émerge de leurs propres connaissances en agronomie. Ces cinq fils d’agriculteurs ont ainsi puisé dans leur vécu : « Nous sommes partis de l’idée que l’agriculteur n’a pas besoin de trop de technologie : il veut quelque chose qui marche, qui soit efficace et qui l’aide au quotidien sans lui compliquer la vie », a expliqué l’un des membres de l’équipe.

H3VR primé par des experts en juin 2017

En juin dernier H3VR – acronyme donné au robot par les étudiants et formé par les initiales de leurs noms – a remporté le 1er prix du concours « Rob’olympiades » organisé sur le salon Les Culturales (Arvalis). Ses missions sont « simples ». Techniquement, le robot avance dans les inter rangs de betteraves en utilisant des palpeurs mécaniques, deux lames en caoutchouc, dont on mesure l’intensité de courbure, donc le courant envoyé, pour savoir si le robot est trop à gauche ou trop à droite, afin d’ajuster sa trajectoire. Pour Christophe Debain, chargé de recherche à l’Irstea et membre du jury : « La technologie utilisée est simple et robuste, et ils [NDLR : les élèves-ingénieurs] ont su rester au plus proche du métier de l’agriculteur et adapter ce métier à un robot. Cela donne des résultats assez intéressants. Bravo pour cette solution : il fallait y penser».

aller plus loin...