A l’interface direct des transitions agroécologiques, numériques et énergétiques, l’agro-machinisme joue un rôle clef pour l’innovation durable en agriculture grâce au potentiel des nouvelles technologies.

Anticiper les mutations de l’agriculture et des nouvelles technologies

La chaire Agro-Machinisme et Nouvelles Technologies, portée par UniLaSalle et ses partenaires AGCO-Massey Ferguson, la Fondation d’Entreprise Michelin, le Groupe Kuhn, le Conseil régional des Hauts-de-France et l’Union européenne via les fonds FEDER, répond à un besoin des industriels d’anticiper les mutations de l’agriculture pour concevoir des agroéquipements et solutions technologiques au plus proche des besoins des agriculteurs.

 

 

 

 

 

 

De la recherche d'intérêt général

La chaire Agro-machinisme et Nouvelles Technologies constitue le lieu de rencontre des savoirs académiques des différentes unités de recherche labellisées (InTerACT et AGHYLE) et des connaissances des partenaires industriels dans le domaine de l’agriculture pour répondre aux défis de la recherche dans le domaine des agroéquipements et nouvelles technologies.

Un comité scientifique définit, sous l’impulsion du comité de pilotage et du titulaire de la chaire, le programme de recherche.

Champs de recherche

  • Innovations en agro-machinisme : protection des sols, évolutions de pratiques, nouveaux besoins ;
  • Agriculture de précision (végétale, animale) : outils d’aide à la décision, interface champs/homme/machine, efficience énergétique pour différent type d’opérations agricoles ;
  • Agriculture numérique : big data, flux de données, interopérabilité des équipements…

Une nouvelle formation pour les élèves-ingénieurs

Depuis septembre 2016, un parcours d’approfondissement de deux ans « Agroéquipements et Nouvelles Technologies » est proposé aux étudiants entrant en 4e année à UniLaSalle (recrutement interne et admissions parallèles).

Fondé sur des connaissances scientifiques en agronomie et sans jamais perdre de vue l’usager final, à savoir l’agriculteur, ce parcours permet d’apporter une expertise aux élèves ingénieurs sur les enjeux de la conception industrielle d’agroéquipements et de l’agriculture numérique. L’accent est également mis sur la commercialisation des produits.