Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Culturales 2019 : 1re place pour UniBot dans la catégorie « traitement du sol »

Un groupe d’élèves ingénieurs en Agronomie et Agro-industries d’UniLaSalle (campus de Beauvais) relève pour la troisième fois le défi des Rob’Olympiades, le concours de conception d’un robot promu par Arvalis l’Institut du Végétal et Irstea. La présentation des robots a eu lieu aux Culturales, le 5 et 6 juin, à Poitiers.

Au terme de la compétition, UniBot, le robot conçu par les étudiants lasalliens, remporte le challenge Traitement du sol.

UniBot est le fruit de 300 heures de travail pour l’équipe d’étudiants qui réunit cinq élèves-ingénieurs en 3e année et un en 1re année. Pour y parvenir, ils ont mobilisé le corps enseignant et les autres compétences de l’institut (agronomie et génie des agroéquipements). Un travail réalisé au sein du FabLab d’UniLaSalle, AgriLab, inauguré il y a un an.

Le concept d’UniBot s’inscrit dans la continuité des prototypes présentés aux Rob’Olympiades 2017 (H3VR, classé 1er) et en 2018 (UniCorn). Le cahier de charges du concours, qui s’adresse aux étudiants, demande aussi cette année la création d’un robot pour le désherbage de culture en rang : betterave en 2017, maïs en 2018 et 2019.

Pour la troisième fois, les étudiants UniLaSalle ont choisi de privilégier le désherbage mécanique afin d’éviter tout recours aux produits phytosanitaires et poursuivre davantage l’opérationnalisation de la transition agroécologique. Parmi les différentes solutions de désherbage mécanique, l’équipe a opté pour le binage, car plus adapté à des types de sols variés. En allant au-delà des contraintes techniques du cahier de charges du concours, qui préconisent un inter-rang simplifié de 75 cm, UniBot a été dimensionné pour s’adapter à une taille d’inter-rang de maïs plus classiquement adopté par les agriculteurs.

UniBot a été conçu et prototypé autour des connaissances agronomiques des élèves ingénieurs. Ainsi, l’outil de binage a été le premier élément réalisé. La réflexion agronomique a été ultérieurement développée en associant au binage le semis d’un mélange d’espèces de couverture de l’inter-rang. La vision globale d’UniBot est donc celle d’une plateforme de traction d’outils pour, en séquence, arracher les adventices et les remplacer par des espèces d’intérêts qui, en se développant, remplaceront les adventices. A cette fin, le focus agronomique a amené à choisir des chaînes pour rappuyer délicatement le sol derrière le passage du robot, dans l’objectif d’éviter le tassement et la formation d’une croûte de battance. Cette solution demande une faible force de traction, permettant donc l’optimisation des batteries. De plus, cela vise également la réduction de la reprise de végétation des adventices arrachées par la bineuse car elles ne seront pas remises en contact avec le sol.